Accueil » 10 conseils pour participer à un concours de chant

10 conseils pour participer à un concours de chant

by davyanders

Vous êtes chanteur ? chanteuse ? Vous vous sentez de monter sur scène ? Vous vous préparez à participer à un concours ? Ou vous avez déjà participé à des concours ou vous continuez ? Cet article aura quelques ingrédients pour vous.

Plus jeune, j’ai participé à de nombreux concours de chant, j’en ai gagné certains, j’en ai perdu d’autres : c’est le jeu du concours de chant . Mais à chaque fois j’en suis ressorti grandi en ayant toujours appris quelque chose.

Depuis j’ai accompagné et coaché des artistes pour leur participation à des tremplins, puis je suis devenu jury de concours de chant tel que : Les voix de la scène de St Symphorien , Le Talent révélation à St Priest, Le concours de chant Scène génération à Feyzin, Le tremplin des jeunes talents à Givors  …

J’ai pu observer de nombreux candidats, avec des approches différentes, et en discutant avec les autres membres du jury, je constate qu’ il y a des erreurs trop souvent visibles.

Pourquoi participer à un concours de chant ? Pour vous faire repérer ? Pour votre plaisir ? Pour partager une émotion ? Pour dévoiler votre talent pour la première fois en public ?

Il faut bien se poser toutes ces petites questions avant de participer . Il va falloir bien définir quels sont les objectifs que vous vous fixez.

Ensuite, il n’y a pas de grands secrets : Si chanter est votre passion , il vous faut à présent de la discipline et beaucoup de travail pour être “au top” lors de votre performance.

Vous participez à une audition : oui,  mais vous participez aussi à un spectacle!  

Alors , comportez vous comme un artiste 😉

Après en avoir discuté avec d’autres professionnels,  j’ai essayé de dresser une liste de 10 points importants :

1/ LE CHOIX DE LA CHANSON

Il y a ce qu’on aime, et ce qu’on peut faire. Ce n’est pas parce qu’on aime écouter cette fabuleuse chanson de Starmania, qu’on va forcément l’interpréter comme il se doit.

La chanson doit vous correspondre vocalement, mais le texte aussi est important :  il doit coller à vos émotions, à votre personnalité, à ce que vous voulez raconter de vous. N’oubliez pas que sur scène , vous faites une “mise a nu”.

Natalie Millat, coach vocale et scénique, me disait  :  “ Ce qui est important pour moi c’est l’authenticité du chanteur dans le choix de ses morceaux. Ce n’est pas la peine de faire de l’esbroufe vocale. Il vaut mieux un morceau simple, bien interprété plutôt qu’un morceau trop technique chanté sans âme”.  

Et elle a tellement raison.

Rien ne sert de reprendre pour la 40émme fois de la journée “Je suis malade”,  “ Quand on a que l’amour” ou “L’aigle noir” … Si vous n’y rajoutez pas une plus value par rapport aux nombreuses ré-interprétations qui ont déjà été faites.

Soyez honnête envers vous-même, prenez un titre qui vous touche pour ce qu’il est, pour ce qu’il vous dit .

Natalie vous conseille : “ Eviter les choix de morceaux ringards ou ceux qu’on entend à chaque concours,  privilégier l’originalité et les choses qui bougent un peu, plutot que les morceaux “à pleurer”. ”  

Le jury préfère voir quelqu’un d’habité, qui vit son interprétation plutôt que quelqu’un qui privilégie la technique et qui aura tendance soit à sûr jouer, soit à trop se concentrer sur sa voix uniquement sans laisser transparaitre ses émotions.

2/ ENTRAINEZ VOUS

Montrez la prestation que vous préparez à vos amis. Demandez leur des conseils. Prenez les critiques constructives, et répétez encore et encore.

Apprenez votre texte par coeur. Prenez bien le temps de travailler la respiration et l’articulation. Vous allez avoir la chance d’être sur scène : agissez en professionnel.

Laura Ginoux, directrice artistique : “ Il faut avoir au moins la décence de connaitre son texte par coeur ! L’artiste a été retenu, on lui offre une chance que d’autres n’ont pas.”

Dormez suffisamment la veille de votre passage sur scène, mangez sans sel le jour du concours : ça vous évitera d’avoir la bouche sèche juste avant de monter sur scène.

Et surtout prenez du plaisir le jour J, restez toujours positif .

3/ L’EXPRESSION SCENIQUE  

Sur quels critères les candidats seront évalués ?

Si c’est technique, alors cela semble assez facile à déterminer : si tu as le niveau requis tu auras tes chances, donc les candidats d’égal niveau devront faire la différence. Comment ? Justement comme je l’ai dit plus haut:  en faisant passer une émotion et en touchant le jury.

De quoi le texte de ma chanson parle -t- il ? Dans quel état devrais je être ? Quelles sont les émotions que j’aimerai faire passer ?

On ne chantera pas pareil “ Tout le bonheur du monde “ de Sinsémilia et  “ Si je pouvais seulement lui manquer” de Calogero.

L’interprétation comptera beaucoup sur votre note finale . En effet c’est votre pouvoir sur scène , votre interprétation unique qui va marquer le jury, qui va faire en sorte qu’on se rappelle de vous parmi les 150 autres participants.

Attention cependant, il ne suffit pas de jouer la comédie, mais bien de vivre la chanson. Comme si elle vous appartenez, comme si vous l’aviez vous même écrite.

Il faut être capable de nous faire oublier l’interprète original.

Un membre de jury : est un être sensible, il va falloir le toucher, lui montrer ce qu’on a dans le ventre, dans les tripes et dans le coeur.

Laura Ginoux : ” Le monde grouille de talents, de plus en plus. Trouver un talent n’est pas compliqué, mais dénicher une vraie personnalité, un vrai univers artistique est plus rare, et c’est personnellement ce qui moi me touche chez les artistes.”

4/ LE PARTAGE  

Même si on est dans une compétition on est la pour partager un moment en musique  donc partagez votre émotion afin de faire vibrer le public. Car oui il n’y a pas que ses quatre professionnels derrière leur table qui vous examinent : il y a un vrai public ! Ne cherchez pas absolument à vous adresser uniquement aux membres du jury, ça met mal à l’aise,  adressez vous à toute l’assemblée, vous êtes là pour conquérir chaque personne dans la salle.

Et s’il vous plait ne laissez pas votre regard aller sur vos pieds ou vers les coulisses … Regardez le public !

5/ LE LOOK  

Soignez votre apparence.

On ne vous demande pas de mettre un costume cravate, ou une robe rose pétard pour vous voir de loin. Mais ne venez pas habillez comme si vous alliez faire vos courses non plus. Ne riez pas, on a tous vu ça lors de concours.

Vous allez être sur scène, sous les feux des projecteurs, il faut vous sublimez.  

En mettant vos pieds sur scène : Vous faites parti d’un spectacle ne l’oubliez pas.

Restez vous même , mais ayez du style.

6/ L’ ATTITUDE LE JOUR J

Ce sont souvent de grosses journées d’audition. N’hésitez pas à échanger avec les autres artistes présents. Déjà parce que vous serez entourés de personnes partageant la même passion que vous mais aussi parce que ça détresse de parler de ses doutes, de ses peurs, avec ses nouveaux camarades d’un jour.

Soyez toujours fairplay. On dit souvent que l’important c’est de participer : et c’est pas faux. Ce genre de concours est aussi fait pour se tester en condition” live”.

N’hésitez pas à la fin du concours de demander ses impressions au Jury. Leurs différents avis peuvent vous servir à comprendre vos faiblesses afin de vous améliorer.

7/ S’ECHAUFFER

S’échauffer oui, mais chanter toute la journée avec votre guitare dans les coulisses : non ! Car si vous vous fatiguez la voix, accumuler avec le trac,  si vous forcez trop : vous n’aurez plus de voix lors de votre fameux passage sur scène .

S’échauffer la voix , et échauffez vous le corps : demandez à un professeur de chant quels sont les petits exercices que vous pourriez faire avant votre prestation pour bien préparer votre corps.

8/ LA GESTION DU STRESS

Le stress est votre ami.

Si vous n’aviez pas ce trac,  cette montée d’adrénaline mélangée avec la peur vous ne voudriez pas monter sur scène :  ça fait parti de ces choses qui vous animent.

Utilisez votre stress comme votre ami, un ami qui va vous aider à “ lâcher prise”  et vous livrer à votre public ( et accessoirement au jury de professionnels face à vous ).

9/ ETRE SOI MEME

Moins de 4 minutes pour donner de vous ! Moins de 4 minutes pour que le jury apprenne à vous connaitre. Ce n’est pas beaucoup, et ça passe très vite quand on aime ce qu’on fait. 

N’imitez pas.  Soyez vous même !

Pour Mirella , professeur de chant et organisatrice de concours de chant  : Pour moi, chaque voix est unique … Ne pas chercher à imiter où se donner un genre. Être soi et authentique. “

Pour Laura Ginoux, le plus important c’est de donner : “Donner de son amour, donner de soi, accueillir, sourire, donner donner donner !”

Une des clés pour bien réussir votre passage : LACHER PRISE :  Eclatez vous ! Amusez vous ! Prenez du plaisir,  le jury et le public prendront du plaisir aussi.

10 / MERCI

Et si les gens vous applaudissent : sachez dire merci dans votre micro !

#GRATITUDE.


Si vous êtes en région Rhône alpes et que vous souhaitez avoir un regard extérieur sur votre future prestation, je propose des séances de coaching individuel, n’hésitez pas à me contacter  ici

Je vous laisse aussi les liens des pages Facebook des professionnels que j’ai cité dans cet article :

Laura Ginoux, attachée de projet et directrice artistique 

Mirella, Professeur de chant et Organisatrice du concours de chant “Les voix de la scène”

Natalie Millat, Directrice artistique, Coach vocal et scénique

Crédit photo : Janus Bahs Jacquet

You may also like

Leave a Comment